Mon forum test ~
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Did you see my clothes ; Hel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Yûki
Admin
avatar

Messages : 680
Date d'inscription : 29/06/2012

Feuille de personnage
random: ici petit poney

MessageSujet: Re: Did you see my clothes ; Hel   Dim 30 Juil - 3:09

Voilà, Hel a retrouvé le mot que Hel cherchait pour désigner le fait que Hel était très heureuse de voir quelque chose ! Emerveillée. Voilà. Hel est émerveillée, très émerveillée ! Hel est émerveillée par la nature tout autour de Hel et puis, Hel est émerveillée par Rhapsodie, aussi. Rhapsodie-joli, qui a l’air tellement intelligent, tellement brillant ! Valkyrie a dit un jour à Hel que l’intelligence, c’était la chose la plus importante sur terre et que Hel devait savoir ça. Il fallait que Hel agisse intelligemment. Hel ne devait pas faire comme sa maman ou comme son papa, parce que Hel ne voulait pas mourir. Hel était trop jeune pour ça, enfin ! Et puis Hel n’avait pas encore vu tout le monde, en plus. Hel voulait d’abord réaliser son rêve de voir le monde entier avant de partir.

  Et puis, Hel voulait retrouver ses frères et ses sœurs, aussi. A écouter Rhapsodie parler, Hel se dit que d’avoir des frères et des sœurs, ça à l’air super drôle ! Hel aussi veut s’amuser avec des gens tout comme Hel ! La main de Hel se resserre un peu sur celle de Rhapsodie. Hel ne veut pas risquer de le perdre, même si Hel est bien plus petite que lui et tout. Hel veut que Rhapsodie lui apprenne plein de choses ! Et puis maintenant, Hel veut manger des cookies ! Rien que d’entendre Rhapsodie en parler, Hel sait que les yeux de Hel brillent tout plein ! C’est quelque chose de nouveau pour Hel, alors, forcément, Hel veut savoir ! Et Hel veut goûter, aussi !

  Et puis, Rhapsodie capte de nouveau l’attention de Hel. Oh ? Des papillons ? Des libellules ? Hein ? Quoi ? Non, Hel ne connait pas tout ça ! Qu’est-ce que c’est ? Hel veut savoir ! Hel veut savoir ! Alors, doucement, Hel s’approche du petit coin désigné par Rhapsodie, à l’instant. Ouah, il y a plein de choses que Hel n’avait jamais vue auparavant ! C’est bizarre, ça bouge de partout ! Alors, Hel essai de se souvenir… Grenouilles, papillons, libellules… D’accord, oui, Hel comprend ! Hel en avait déjà vu, en fait, mais juste dans des livres compliqués avec des dessins sérieux. Mais Hel aimait quand même que Valkyrie lise ce genre de choses à Hel !

  Mais Hel veut s’approcher, sauf que Hel n’a pas bien compris que Hel risquait de perdre l’équilibre en faisant ça ! Du coup, bah, Hel manque de tomber dans l’eau du petit étang en face de Hel ! Hel éternue à ce moment-là et, sans le faire exprès, Hel déclenche une de ses attaque, Vent Glace ! Oups, Hel a fait une bêtise, Hel a tout gelé ! Hel se relève sur les deux petites jambes de Hel, Hel éternue encore et Hel se retourne vers Rhapsodie-joli.

  ▬ « Hel est désolée, Rhapsodie ! Hel ne voulait pas faire ça ! »

  Hel est très embêtée parce que Hel ne sait pas comment rendre au petit point d’eau sa forme normale… Hel ignore encore beaucoup de chose, même lorsque ça concerne Hel directement. Pfuh ! Hel est triste !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumtestencrine.forumactif.org
Yûki
Admin
avatar

Messages : 680
Date d'inscription : 29/06/2012

Feuille de personnage
random: ici petit poney

MessageSujet: Re: Did you see my clothes ; Hel   Dim 30 Juil - 3:09

L’eau de l’étang s’agite doucement, la surface frissonne et se trouble sous la brise légère, ou lorsque les pattes des insectes viennent l’effleurer sans s’y risquer de trop près. On n’entend rien d’autre ici, que le calme paisible d’une clairière inanimée, seulement troublé par nos souffles, celui du vent entre les draps étendus, et les chants de quelques criquets sans doute égarés dans les herbes plus hautes, à quelques pas de nous et toujours aussi près du bassin naturel. C’est ça, ce calme, cette assurance qu’ici, toujours, tout ira bien qui, à chaque fois, me persuade que je reviendrai à Cimetronelle, que c’est, que ça restera chez moi, où que j’aille et qu’importe le temps que je passerai loin d’ici. Cette forêt qui s’étend loin à l’horizon, c’est la mienne, la nôtre, cette clairière m’a vu grandir, cette maison a connu de mes plus grands moments de bonheur. Oui, sans conteste, ici c’est chez moi, mon point de départ, mon point de retour, mes origines et une part de mon avenir. Toujours, oui, j’y reviendrai. 

Je ne me rends compte que j’ai fermé les yeux pour mieux savourer ce moment de paix que lorsque j’entends du bruit à mes côtés, comme un froissement de tissus soudain et désordonné. Mes paupières se rouvrent et, dans un réflexe, je tends la main vers Hel pour l’empêcher de tomber. Je n’ai même pas le temps de saisir ses doigts entre les miens qu’elle a chuté, mais c’est sur une plaque de glace qu’elle se réceptionne. Pas dans l’eau. Pas dans l’eau. 

Lentement, je cligne des paupières, complètement pris au dépourvu. De la glace ?Hel se relève, et moi je me penche vers la surface gelée. Je la touche, du bout des doigts, et le froid n’attend pas un instant avant d’y mordre violemment. Je frissonne, je donne quelques coups timides de mes phalanges et ça me cède pas. « Hel est désolée, Rhapsodie ! Hel ne voulait pas faire ça ! » Je lève les yeux vers Hel, et les laisse courir entre elle et l’étang pris dans son étau de givre, un long moment. « A… tes souhaits ? » Et puis, tout à coup, oh, illumination. Je me relève, et je prends un instant ses mains entre les miennes. Froides. Elles me rappellent Fuyuki, rien qu’un instant. « Mais oui, c’est ça ! Tu es une hybride de glace ! » Je souris, ravi de mon éclat de lucidité soudain. Un peu honteux, aussi. Pourquoi je n’y avais pas pensé avant, bon sang ? Elle vient pourtant de l’île de Glace ! « Qu’est-ce que tu es ? »

J’avise l’étang gelé, et les quelques insectes déconfits qui s’enfuient d’ors-et-déjà pour échapper au froid soudain, et je me plonge dans mes réflexions, l’espace d’un instant. Un accident, apparemment. Elle ne maîtrise pas, elle n’a pas appris ? « Si Hel a créé cette glace, elle peut la détruire aussi. Et c’est même encore plus facile de détruire que de construire, j’t’assure. » J’incline la tête dans sa direction, et je souris de plus belle. Son air triste me fait presque mal au coeur, et pourtant j’arrive tout de même à m’en amuser ; on dirait une enfant. Je lui prends à nouveau la main, je la tire contre moi, je reste dans son dos, au plus près d’elle, et je lui indique le fruit de ses capacités. « Regarde, Hel. C’est toi qui as fait ça, et t’es désolée. Ça veut dire que tu veux qu’elle ne soit plus là, non ? Cette envie que la glace disparaisse, penses-y très fort, aussi fort que tu peux. Et demande à la glace de disparaître. T’es la reine de cette glace-là, elle doit t’obéir, et tu peux la faire obéir. » Une reine, ou une princesse. Qu’importe la couronne ; elle est tellement belle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumtestencrine.forumactif.org
Yûki
Admin
avatar

Messages : 680
Date d'inscription : 29/06/2012

Feuille de personnage
random: ici petit poney

MessageSujet: Re: Did you see my clothes ; Hel   Dim 30 Juil - 3:09

Hel était sure d’avoir fait une grosse bêtise. C’était déjà arrivé à Hel, ce genre de choses, quand Hel était encore sur l’Île de Glace. Même qu’une fois, Hel s’est retrouvée toute coincée dans l’eau de son bain ! Valkyrie avait été obligée de casser le gros bloc givré morceau par morceau sinon Hel aurait pu se retrouver toute cassée aussi ! Et puis, même l’eau de la mer qui bordait l’île, Hel avait déjà réussi à la geler un petit peu. Mais bon, comme la grand étendue d’eau salée est très très très grande, heureusement, Hel n’avait pas pu le faire jusqu’à l’horizon ! Heureusement ! Mais bon, Hel s’était quand même fait gronder par Valkyrie pour avoir fait ça, même si Hel n’avait pas fait exprès.

  Du coup, Hel avait peu que Rhapsodie-joli ne l’a gronde. Hel n’aime pas être grondée, Hel a toujours peur de l’être. Et puis, Hel ne veut pas que ses amis lève la voix sur Hel. Ça fait peur à Hel, Hel n’aime pas les cris. Les cris, ça rappelle à Hel que quand Hel était petite, un jour, Hel a entendu son papa et Valkyrie se disputer très fort. Hel ne se souvient plus très bien du visage de son papa, mais Hel sait que le papa de Hel avait une voix très caverneuse. 

  Et ce jour-là, Valkyrie n’était pas d’accord avec lui alors ils se sont criés dessus, tous les deux. Hel était toute effrayée, derrière un rocher et Hel essayait de se boucher les oreilles. Mais même quand Hel faisait ça, Hel entendait tout, parce que Hel a une très bonne ouïe. Du coup, Hel ne voulait pas entendre la jolie voix de Rhapsodie autrement que dans un rire. C’était beaucoup plus beau de rire ! Hel aimait entendre rire, par contre.

  Heureusement, Rhapsodie-joli n’a pas l’air fâché. Ouf, Hel est rassurée ! Hel sent le cœur de Hel qui ralentit un peu, parce que Hel est rassurée. Hel écoutes attentivement ce que l’ami de Hel lui dit, c’est très important pour Hel ! Hel veut devenir comme Rhapsodie ! Hel veut être intelligente, elle aussi !

  ▬ « Ah mais… Rhapsodie ! Hel n’a jamais essayé de défaire de la glace que Hel avait faite… Hel ne sait pas comment faire parce que Valkyrie ne voulait pas que Hel utilise ses attaques ! Enfin, pas quand Hel ne s’entrainait pas. Et Hel ne s’est jamais entrainée à défaire la glace que Hel créait ! »

  Et puis, Hel réfléchit un petit peu… Hel trouve une idée ! Oui, voilà, c’était ça, la solution ! Hel allait utiliser une autre attaque, tout simplement ! Voilà, Hel était parée, maintenant !

  ▬ « Recule un peu, Rhapsodie-joli, Hel va utiliser une autre attaque que les Polarhume connaissent souvent ! Mais Hel ne veut pas risquer de te blesser ! »

  Hel inspire un grand coup, juste après. Et puis, Hel ferme les yeux et se concentre tout plein. Hel va utiliser Mania. Même si ça ne fait pas fondre la glace, Hel est sure que ça la fera éclater en plein de petits morceaux et du coup, les choses pourront revenir à la normale ! Hel sent ses poings qui durcissent parce que Hel les serre fort ! Une fois que Hel est suffisamment concentrée, Hel rouvre les yeux, parce que c’est important pour Hel de savoir où Hel vise !

  Une fois, Valkyrie a dit à Hel que Hel faisait un peu peur quand Hel utilisait Mania parce que les yeux de Hel sont tout blancs à ce moment-là. C’est bizarre mais Hel ne peut pas trop dire quelque chose parce que Hel ne s’est jamais vu dans un miroir ! Hel trouve ça un peu bizarre mais Hel reste concentrée ! La seconde suivante, Hel saute au-dessus de l’étang et lance son attaque. Comme Hel s’y était attendue, la glace craquelle avant de céder toute entière ! Hel revient sur la terre ferme, laissant reposer ses poings. Hel est un peu fatiguée et la tête de Hel lui tourne un peu mais ce n’est pas trop grave. Hel est contente de Hel !

  ▬ « Voilà ! Tu avais raison Rhapsodie, Hel a pu me débarrasser de la glace ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumtestencrine.forumactif.org
Yûki
Admin
avatar

Messages : 680
Date d'inscription : 29/06/2012

Feuille de personnage
random: ici petit poney

MessageSujet: Re: Did you see my clothes ; Hel   Dim 30 Juil - 3:10

Elle n’a jamais appris à défaire la glace qu’elle crée. Je ne comprends pas. Je ne sais pas ce que c’est, que d’avoir un élément entre les mains, que de savoir générer une matière palpable, un tant soit peu contrôlable. Je ne sais pas ce que c’est, que de pouvoir geler un étang ou brûler une forêt. Elle est Reine de Glace, et moi je suis Roi de Rien, Roi des Fous. Roi des Cons aux grands idéaux, Roi de ceux qui ne croient en rien mais désirent tout. Roi des Imbéciles Heureux, Roi des Aveuglés, Bouffon des Cassés, des Tombés, des Écorchés. Cavalier de Dame Chance, de Dame Espérance pourquoi pas. Allez, on y croit, encore un peu, rien qu’un peu, une dernière fois. Je vacille. Un jour, elle apprendra.

Mon regard se perd sur la surface gelée, brillante sous le soleil, au point de m’en agresser les rétines. Je plisse les yeux, les détourne bien vite, pas si masochiste que ça au fond. « Recule un peu, Rhapsodie-joli, Hel va utiliser une autre attaque que les Polarhume connaissent souvent ! Mais Hel ne veut pas risquer de te blesser ! » Recule. Je m’exécute, lentement, avec comme une impression de déjà vu. Reculer, pour ne pas subir les contrecoups. D’un coup sur la glace, d’une balle sur une serrure. Instinctivement, mon poing se serre, et je jette un coup d’oeil à cette main qui fut meurtrie par le verre, soignée par celui qui ne me devait rien. Un confrère du Royaume des Fous, je songe sans parvenir à réprimer le sourire qui vient flotter sur mes lèvres. La rancoeur n’a pas vaincu l’inéluctable.

Soudain, un fracas, et je sursaute vivement. La glace vient de voler en éclats et l’agitation des simulacres d’icebergs fait comme mille paillettes sous les rayons lumineux. Je reste fasciné, un instant, avant de lever les yeux vers Hel. Juste à temps pour voir ses prunelles qui changent, qui, d’un blanc nacré et perturbant, redeviennent de ce bleuté plus clair, plus infini que le ciel tout entier. Je ne suis même pas certain de ne pas avoir rêvé ; c’était trop fugace pour que je sois sûr de ce que j’ai vu. « Voilà ! Tu avais raison Rhapsodie, Hel a pu se débarrasser de la glace ! » Je suis silencieux, l’espace de quelques secondes. Et puis, j’éclate de rire, tout à coup, et sans me l’expliquer. « Ah ça, pour t’en débarrasser… C’est sûr que t’as réussi ! »

Et je lui tends à nouveau la main, capture la sienne avec mille délicatesses. Si je pouvais ne jamais la lâcher, ça ne me déplairait pas. Elle est froide, mais c’est l’une de ces froideurs agréables, comme la caresse d’une brise en plein sous le coup de la chaleur estivale. Ça s’agite entre mes côtes, et je ne comprends pas tout à fait pourquoi.

Je grimpe les quelques marches en bois du perron, et je pousse la porte laissée ouverte. A l’intérieur, l’obscurité détonne presque avec l’éclat vif de la clairière, et mes yeux peinent à s’habituer au changement soudain. Je les ferme, secoue la tête, comme si ça pouvait m’aider, et puis j’indique à Hel le canapé, à quelques pas de là. « Tu peux t’asseoir, je reviens. » Et je disparais, dans l’ombre de la salle de bain, pour laisser mes vêtements rescapés et sa robe détrempée sur un rebord. 

Ce détail réglé, je reviens dans la pièce principale, et m’en vais récupérer l’assiette de cookies tout juste prêts de ce matin laissée là, sur le plan de travail, bien en évidence. Pour moi, sans doute, et mon père qui rentre dans la soirée, je crois. Je ne suis plus bien sûr, j’ai perdu la notion du temps et des jours qui passent quand il est absent. Il revient toujours, il n’y a que ça qui compte. En écartant ces pensées de mon esprit, je viens poser l’assiette sur la table basse. Puis, je m’installe sur le canapé à mon tour, non sans avoir d’abord allumé la télévision, plus comme un bruit de fond que par réel intérêt. « Voilà. C’est ça, des cookies. » J’en attrape un, et j’y croque sans attendre. J’adore, comme toujours, dés que ma mère s'attelle à la cuisine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumtestencrine.forumactif.org
Yûki
Admin
avatar

Messages : 680
Date d'inscription : 29/06/2012

Feuille de personnage
random: ici petit poney

MessageSujet: Re: Did you see my clothes ; Hel   Dim 30 Juil - 3:10

Hel est toute toute toute contente ! Hel a réussie a défaire la glace que Hel avait créé toute seule et sans que Hel ne l’ai fait exprès ! Hel se dit que Hel est devenue plus forte depuis que Hel a quitté l’île de Glace alors Hel est contente ! Hel pense à Walkyrie et Hel se dit que quand Hel rentrera à la maison, Walkyrie sera fière de Hel et des progrès que Hel a fait avec les attaques de Hel ! Hel rit, Hel sourit. Hel se sent si bien aux côtés de Rhapsodie. Oh… Tout ça rappelle une vieille légende à Hel, que Hel a lu dans un livre mais pour l’instant, Hel ne se souvient plus vraiment de ce que Hel a lu. Hel va essayer de se souvenir parce que Hel veut raconter la légende à Rhapsodie-joli !

  En plus, Rhapsodie félicite Hel alors Hel est contente ! Les joues de Hel donnent l’impression de chauffer à Hel… Hel trouve ça agréable ! Maintenant, Hel prend la main de Rhapsodie-joli et Hel laisse Rhapsodie-joli guidé Hel jusqu’à la maison toute proche ! Hel se demande ce que Hel va trouver à l’intérieur. Hel n’a jamais vécue dans une maison comme celle-ci. La maison dans laquelle Hel vivait avec Walkyrie n’était pas comme ça ! Du coup, Hel est toute curieuse et toute excitée, Hel se demande ce que Hel va découvrir ! Hel sait que Hel va apprendre plein de nouvelles choses, du coup Hel est un peu impatiente…

  Hel suit Rhapsodie sans que Hel ne dise quoi que ce soit. A l’intérieur de la maison, Hel peut sentir plein d’odeurs bizarres que Hel n’a jamais senties avant ! Hel sourit, He les sent bien. Et puis, la veste de Rhapsodie sur les épaules de Hel rassure Hel. L’odeur de Rhapsodie apaise Hel, c’est agréable. Hel sert un peu plus la veste de Rhapsodie contre Hel. Puis, lorsque Rhapsodie demande à Hel de s’assoir sur un drôle de truc que Hel n’avait encore jamais vu, Hel ne dit rien et Hel obéit  sagement. Hel fait confiance à Rhapsodie après tout !

  Hel regarde tout autour de Hel, il y a plein de choses que Hel ne connaît pas. Par exemple, ce gros cube tout noir devant Hel, Hel ne sait pas trop ce que c’est. Hel n’avait pas ce genre de choses sur son île. Hel n’avait majoritairement que des mannequins d’entrainements sur lequel Hel devait passer beaucoup de temps parce que Walkyrie ordonnait à Hel de s’entraîner correctement ! Piouf, Hel est bien contente que Hel n’ai plus à s’entraîner tous les jours ! C’était très fatigant pour Hel !

  Rhapsodie revient et Hel voit une drôle de chose dans ses mains. Des Cookies…. Hel est un peu dubitative. Hel n’avait jamais vu de ‘Cookies’, avant ! Hel est toute contente, du coup, Hel se penche pour prendre un cookie – dont l’odeur plaît beaucoup au nez de Hel d’ailleurs- mais Hel s’arrête tout à coup ! Wouah ! Il y a des gens enfermé à l’intérieur du cube tout noir qui vient de s’allumer ! Hel ne comprend pas. Hel lâche le cookie et court vers le cube tout bizarre !

  ▬ « Rhapsodie ! Regarde ! Il y a des gens coincé dans le cube ! Ils sont tout petits en plus ! »

  Hel doit les aider, Hel ne peut pas les laisser comme ça ! Alors Hel soulève le morceau de bois sur lequel est posé le cube et le soulève.

  ▬ « Oh bah.. Hel ne voit personne en dessous… Hel ne comprend pas Rhapsodie-joli ! »

  Hel a un peu peur, oui…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumtestencrine.forumactif.org
Yûki
Admin
avatar

Messages : 680
Date d'inscription : 29/06/2012

Feuille de personnage
random: ici petit poney

MessageSujet: Re: Did you see my clothes ; Hel   Dim 30 Juil - 3:17

Hel est sagement assise à mes côtés, paisible malgré les regards qu’elle jette en tout sens, aussi je manque tout à coup m’étouffer quand je la vois qui se lève, aussi soudainement que si elle se trouvait montée sur ressort. Je tousse dans le creux de mon groupe, persuadé que les miettes de cookie dans ma gorge finiront par m’achever un jour ou l’autre. Je pose l’arme du crime sur la table tandis que je reprends mon souffle, et puis j’éclate de rire en l’entendant parler des gens coincés dans le cube qui lui fait face. 
Quelque part, je crois que ça m’échappe ; peut-être parce que j’ai toujours connu ça, peut-être parce que cette télévision a toujours été là, de temps en temps déplacée au fil des années et des changements de disposition des meubles dans presque toute la maison, souvent par la faute aux caprices de maman. Besoin d’un peu de nouveauté, ou délire d’un temps porté sur le… comment elle appelait ça, déjà ? Feng shui ? Ce devait être ça ; elle avait une montagne de livres sur le sujet, qui prenaient la moitié d’une étagère à eux seuls. Ces deux mots, je les ai vus partout et ils m’ont pris la tête pendant des mois, parce qu’ils étaient les seuls que maman avait à la bouche.

Tout sourire, je me penche en avant sur le canapé, les yeux plissés par l’amusement. « Tout ce qui est petit est mignon, non ? » Un peu comme elle. Mes joues se mettent à picoter lorsque cette pensée traverse mon esprit, et le tousse de nouveau, comme pour reprendre contenance alors même qu’elle ne saisira certainement pas ce à quoi j’ai songé. Et tant mieux.

Et puis, je la vois qui lève le support en bois du meuble, et la télévision qui tangue dangereusement, peu ravie d’être ainsi malmenée par des mains ignorances ; ignorantes mais si douces, si fragiles. « Oh bah.. Hel ne voit personne en dessous… Hel ne comprend pas Rhapsodie-joli ! » Faisant fi des nouveau picotements qui ont gagné du terrain, je me lève d’un bond pour réduire à néant la distance entre moi et l’appareil, que je viens retenir d’une main soucieuse et préoccupée. « Attention, Hel ! Repose doucement ça, sinon ça va tomber ! » A vrai dire, à titre personnel, je n’en ai pas grand chose à faire, puisque je ne regarde jamais vraiment la télévision. Mon père, par contre, ne serait sans doute pas très heureux de la voir réduite en pièces, la faute à une mauvaise chute provoquée par quelqu’un qui ne devrait pas être ici. Oh, pour sûr, je ne serai jamais puni d’avoir fait entrer Hel dans la maison, pourvu que tout demeure en l’état.

J’attrape la télécommande, et je commence à faire défiler les chaînes une par une. « C’est une télévision. Tu peux juste dire une télé. T’en avais jamais vue avant ? » J’esquisse une moue, en essayant vainement de me souvenir comment on avait expliqué à Soliste —et à moi aussi, peut-être— l’affaire de ces personnes enfermées dans une boîte étrange. Finalement, l’improvisation l’emporte, et je ne sais pas vraiment où je vais lorsque je me lance dans mes explications bancales. « C’est comme de la magie. Ces gens sont faits exprès pour le cube… enfin, pour la télé. Et grâce à la magie, ils sont dans toutes les télés en même temps. Et dans les portables aussi ! … Tu sais ce que c’est, d’ailleurs ? » J’ai un temps d’hésitation, un silence, l’espace d’une réflexion qui me fait froncer les sourcils. « Attends, tu vas voir ! »

Alors, je m’éclipse dans la salle de bains, là où j’ai sans doute abandonné mon téléphone. Je me souviens de maman qui me l’a glissé entre les mains alors que je m’y rendais, pour être certaine que je ne le laisse pas à la maison si je sortais, et… et puis... Finalement, il faut croire que c’est peine perdue, puisque je l’égare si souvent. Quelquefois, je me demande pourquoi mes parents ont perdu du temps et de l’argent à m’en acheter un —heureusement, au moins, qu’il fonctionne à cartes rechargeables. Mais, bon sang, où l’ai-je laissé ? je me demande, en cherchant même s’il ne s’est pas perdu sur le sol, suite à une quelconque chute depuis le bord du lavabo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumtestencrine.forumactif.org
Yûki
Admin
avatar

Messages : 680
Date d'inscription : 29/06/2012

Feuille de personnage
random: ici petit poney

MessageSujet: Re: Did you see my clothes ; Hel   Dim 30 Juil - 3:18

Hel savait maintenant plus que jamais que Hel avait besoin d’apprendre encore plus de choses sur le monde que Hel veut tant voir ! Hel savait que le monde était très très vaste et que le monde regorgeait de choses bizarres, mais Hel n’aurait jamais pensé que ce puisse être autant le cas ! Hel est contente mais Hel est aussi un peu contrariée, parce que Hel a l’impression d’être un peu bête comparée à Rhapsodie-joli… Hum, Hel a l’impression que Rhapsodie est un peu comme un grand frère pour Hel ! Rhapsodie-joli lui explique tout dans les moindres détails, alors Hel sourit ! Hel adore cette sensation d’avoir un grand frère et Hel se demande si ce sera pareil pour Hel quand Hel retrouvera Jormungandr, Spleinir et Fenrir ! Hel a vraiment hâte ! En attendant, Hel essaie d’être sage et écoutes bien les explications de Rhapsodie-joli ! Les explications sont précieuses et Hel sait que Hel doit rester calme et gentille ! C’est de la politesse que Hel veut mettre en avant. Hel est un peu étonnée tout de même.

  ▬ « Wouah, Hel ne savait pas que la magie existait ! Hel pensait que ce n’était que des choses que les gens racontaient dans les livres pour faire peur ! »

  C’était Walkyrie qui avait dit à Hel ce genre de choses et que Hel ne devait pas s’intéresser à ça ! Hel se demandait bien pourquoi, parce que Hel trouvait ça bizarre… Hel savait que Walkyrie voulait juste protéger Hel mais Hel ne trouvait pas ça très gentil de la part de Walkyrie… Hel commençait d’ailleurs à se poser beaucoup de questions sur la nourrice de Hel et Hel n’aimait pas trop ça… Ca faisait mal au petit cœur de Hel de penser que Walkyrie aurait voulu cacher des choses à Hel ! Hum…

  Oh mais… Rhapsodie-joli n’est plus là ! Zut alors, Hel était sure que Rhapsodie-joli était tout près de Hel jusqu’à il y a pas longtemps ! Oh mais, Hel se dit que peut-être, Rhapsodie-joli est parti se cacher... ou compter pour jouer cache-cache ! Oh oui, Hel adore jouer à cache-cache ! Alors, Hel bondit en abandonnant les cookies dans l’assiette en face de Hel et Hel commence à chercher une bonne cachette ! Hel ne doit pas faire de bruit parce que sinon, Hel risque de perdre la partie ! Hel est toute contente.
Au fond du couloir, sur la droite, Hel fini par pouvoir entrer dans une pièce. 

  Oh, Hel à l’impression que c’est une chambre ! Peut-être que c’est celle de Rhapsodie-joli ! Tant mieux, Hel se dit que Rhapsodie-joli ne pensera pas à venir chercher Hel ici ! Alors Hel réfléchi avant que Hel ne finisse par se glisser sous le lit de Rhapsodie-joli. Hel se tasse biene au fond, tout au fond du fond ! Hel ne veut pas être trouvée facilement, Hel ne trouverait ça pas drôle !

  Oh, Hel a posé la tête sur une drôle de chose, c’est un peu froid ! Hel regarde un peu, ça ressemble à un livre, mais en beaucoup plus fin… Et puis les pages ont l’air toutes fragiles ! Hel regarde un peu mieux mais Hel ne comprend pas tous les dessins ! On dirait des personnes avec des habillements trop bizarres ! Hel ne saisit pas vraiment de quoi s’agit… 

  Peut-être que Rhapsodie saura expliquer à Hel ! Alors, Hel cache la chose bizarre sous les vêtements de Hel et Hel se recroqueville sur Hel. Hel doit être sérieuse pendant la partie après tout ! C’est comme ça qu’on s’amuse le plus, Hel pense !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumtestencrine.forumactif.org
Yûki
Admin
avatar

Messages : 680
Date d'inscription : 29/06/2012

Feuille de personnage
random: ici petit poney

MessageSujet: Re: Did you see my clothes ; Hel   Dim 30 Juil - 3:18

Je mets enfin la main sur le fugitif, qui s’était traîné sous la pile de serviettes humides bonnes pour la lessive. Sans trop comprendre le pourquoi du comment il a pu s’égarer jusqu’ici, je vérifie en premier lieu qu’il fonctionne toujours, qu’il ne s’est pas déchargé, puis je sors de la salle de bains pour m’en retourner en direction du salon, avec cette impression de revenir d’un champ de bataille — ça n’était qu’une quête de plus pour retrouver un artefact auquel je n’ai jamais trouvé grand intérêt. « Pardon Hel, je l’ai tro—Hel ? » Elle a disparue. 

Je m’avance dans la pièce, observant la télévision laissée allumée, les cookies abandonnés sur la table. Un coup d’oeil par la fenêtre ; il n’y a rien d’autre que les draps qui continuent de s’agiter au gré du vent. « Hel, t’es où ? » Je n’ai pas entendu de porte s’ouvrir, se fermer ou claquer, alors elle n’est pas dehors — papa dit toujours que celle de l’entrée aurait besoin d’un bon coup d’huile, et celle au fond du couloir a le verrou coincé depuis trop longtemps. Alors, forcément, elle est quelque part à l’intérieur… Où ?

Je pousse la porte de la chambre de mes parents, discrètement, et m’avance à l’intérieur, avec l’impression désagréable de violer un espace qui n’est pas le mien. Je jette un vague regard alentour avant de reculer, sans oser aller plus avant dans la pièce. « Hel t’es là ? » Aucune réponse, je sors en refermant soigneusement derrière moi, puis c’est la porte d’en face que je pousse, celle de la salle de bains — sait-on jamais, si elle s’est finalement glissée dans mon dos à un moment ou à un autre. Rien, rien, toujours rien, je file au bout du couloir, et mes doigts effleurent la poignée de la porte derrière laquelle logeait ma soeur, avant. Je la tourne, doucement, mais elle ne cède pas ; on ne l’ouvre plus jamais. 

Un pas, deux en arrière, le regard dans le vague, je me détourne à contre-coeur avant de m’enfoncer dans ma chambre. Rien n’a bougé, qu’il s’agisse de la penderie laissée entrouverte, aux quelques fringues — propres, sales ? allez savoir — nonchalamment abandonnés sur le dossier de la chaise au pied de mon lit, en passant par le capot ouvert sur le clavier de mon piano. Je laisse courir mes doigts sur les touches d’ivoire, et quelques notes solitaires s’élèvent dans le silence de la pièce. Et puis, un souffle. « Hel ? » Je tourne sur moi-même en m’avançant vers le milieu de la pièce, comme pour intercepter deux prunelles couleur de ciel d’hiver, mais rien n’y fait. Les murs, les meubles, le vide. « Hel ? » je répète, comme si cette fois, il y aurait une réponse.

Vient alors l’instant où je me fige en songeant à la seule planque disponible dans la pièce. Je lorgne en direction de mon lit et, lentement, je me laisse tomber à genoux pour jeter un oeil en dessous. Là, recroquevillée loin, contre le mur, la petite silhouette de la Polarhume. Je soupire, tout à la fois rassuré, décontenancé et amusé, et je tends la main vers elle sans parvenir à l’atteindre. « Sérieux t’es pas possible toi, tu m’as presque fiché la trouille ! » Je grogne un peu, j’abandonne et m’écarte pour m’asseoir à même le sol, à deux pas du lit. « Quand tu veux qu’tu sors de là ! » J’essaie d’être sérieux, tant bien que mal — comment paraître crédible, lorsque l’on a un rire au fond de la gorge et un sourire au bord des lèvres ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumtestencrine.forumactif.org
Yûki
Admin
avatar

Messages : 680
Date d'inscription : 29/06/2012

Feuille de personnage
random: ici petit poney

MessageSujet: Re: Did you see my clothes ; Hel   Dim 30 Juil - 3:18

Hel aime bien jouer à cache-cache, c’est drôle ! Surtout quand c’est Hel qui doit se cacher ! Hel sait très bien comment Hel doit se cacher parce que quand Hel jouait avec Walkyrie sur l’île de Glace, c’était toujours Hel qui gagnait les parties de cache-cache après un moment ! Bien sûr, Walkyrie trouvait Hel facilement au tout début, mais ça c’était parce que Hel ne savait pas bien utiliser les cachettes aux avantages de Hel et que Hel ne savait pas utiliser les attaques de Hel au début pour que Hel puisse mieux se cacher ! Depuis, Hel a fait beaucoup de progrès du coup Hel est toute contente !

  Mais ça va, Hel n’a pas vraiment besoin de se servir des attaques de Hel ici parce que Hel est chez Rhapsodie-joli et que chez Rhapsodie-joli, He la trouvé plusieurs cachettes intéressantes ! Mais Hel a préféré se cacher sous le lit de Rhapsodie-joli parce que Hel est toute petite et Hel rentrait mieux là-dessous ! Hel essaie de ne pas rire mais c’est très dur pour Hel… 

  Rhapsodie-joli pourrait arriver d’une minute à l’autre, alors Hel doit rester toute concentrée. Mais Hel trouve ça très difficile quand même…Et puis il fait un peu chaud sous le lit de Rhapsodie-joli… Bouh, ça change Hel de l’île de Glace où il faisait toujours frais ! Mais le frais ça ne dérangeait pas Hel vu que Hel est une Polarhume et que le froid, ça ne fait pas peur à Hel ! Ca ne la dérange pas non plus d’ailleurs ! Héhé, Hel rit un peu.

  Oups ! Hel voit les jambes de Rhapsodie entrer dans la chambre alors Hel cligne des yeux pour rester silencieuse. Mais apparemment, Hel n’est plus aussi douée que Hel le pensait vu que Rhapsodie-joli trouve Hel tout de suite ! Han zut ! Hel n’est pas contente de Hel... Mais bon, c’est le jeu après tout, même Hel doit parfois trouver les autres ! Et puis Hel trouve ça beaucoup plus drôle de jouer à cache-cache avec des amis de Hel plutôt que juste avec Walkyrie ! Pas que Hel n’aime pas jouer avec Walkyrie, au contraire, Hel aimait beaucoup ça, mais c’est différent quand Hel est avec Rhapsodie-joli !
Mais aller, Hel doit sortir de sous le lit de Rhapsodie-joli et Hel a des questions à poser à Rhapsodie-joli, aussi ! Du coup, Hel rit et Hel attrape la main de Rhapsodie-joli jusqu’à ce que Hel soit sorti de sous le lit ! Hel éternue un peu parce que Hel à respirer un peu de poussière aussi. C’est pas très agréable mais Hel va faire avec… Oups ! Le nez de Hel est redevenu tout noir, comme celui d’un Polarhume ! Parfois ça arrive à Hel… Du coup Hel n’a plus qu’à attendre que le nez de Hel redevienne comme avant.

  ▬ « Rhapsodie-joli ! Du coup c’est à Hel se chercher Rhapsodie-joli, maintenant ? »

  Et puis, Hel se souvient de la question que Hel avait en tête.

  ▬ « Rhapsodie-joli, c’est quoi ça ? Hel ne comprend pas comme ce livre fonctionne… Il y a plein d’images de gens avec pas beaucoup de vêtements mais… c’est tout ? Hel aussi avait pas beaucoup de vêtements sur le dos de Hel tout à l’heure dans la rivière et Rhapsodie-joli a dit que Hel ne devait pas le faire… Mais du coup, en voyant ça, Hel ne comprend pas vraiment ce que Rhapsodie-joli voulait dire exactement… »

  Hel tend le drôle de livre à Rhapsodie-joli pour que Hel puisse entendre des explications. Hel aime bien comprendre des choses nouvelles !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumtestencrine.forumactif.org
Yûki
Admin
avatar

Messages : 680
Date d'inscription : 29/06/2012

Feuille de personnage
random: ici petit poney

MessageSujet: Re: Did you see my clothes ; Hel   Dim 30 Juil - 3:18

C’est de nouveau sa main dans la mienne, ses doigts froids contre la tiédeur de ma peau, c’est cette étrange chaleur qui perce au-delà de l’étendue glaciale de son épiderme. C’est un rire, qui franchit mes lèvres avant même que je ne me rende compte qu’il va éclater dans la pièce, c’est mon regard qui ne se détache pas d’elle, c’est le monde qui pourrait bien s’écrouler de l’autre côté de la fenêtre que je ne remarquerais rien. Que je m’en foutrais, en vérité. C’est le calme, c’est le trouble qui s’en est allé, c’est l’accalmie, qui ne durera peut-être pas, mais que je chéris tant qu’elle est là, que je trouve au creux de ses paumes ou au fond de ses yeux. C’est une confusion que je n’explique pas — parce que je ne la comprends pas — mais qui apaise l’âme et rend les battements de coeur moins décousus, moins aléatoires et moins douloureux. C’est n’être pas encore tout à fait entier, mais sentir autre chose que du vide entre ses côtes. C’est étrange, déconcertant — j’ai quinze ans, mais avec elle j’ai l’impression de faire tomber la dernière dizaine passée pour en revenir à ce temps d’innocence qui manque à tous les enfants qui grandissent un peu trop vite, qui m’a filé entre les doigts sans que je puisse le retenir ; cette insouciance qu’elle porte comme une couronne de mille joyaux, comme une parure des plus riches parmi celles qui ne s’achètent pas.

« Rhapsodie-joli ! Du coup c’est à Hel se chercher Rhapsodie-joli, maintenant ? » Je lâche sa main pour me redresser, non sans avoir au préalable laissé une petite pichenette s’égarer sur son nez assombri. « J’jouais pas à cache-cache, tu sais ! Je cherchais mon téléphone. Et t’es mignonne comme ça. » J’ai lâché les derniers mots d’un ton un peu moqueur  — pourtant pas moins sincère que si je les avais prononcés avec plus de sérieux —, un rictus au coin des lèvres et le regard fixé sur cette part plus hybride qu’humaine qui vient de se dévoiler.

Et puis, tout à coup, mon sourire s’efface, et j’ouvre plus grand les yeux comme pour mieux y voir, je cligne des paupières comme si la scène pouvait changer en un instant, et je sens les pulsations de mon coeur jusque dans mes tympans. Oh, putain. Je reconnais un peu trop bien le magazine qu’elle a entre les mains — j’en avais presque oublié l’existence, de celui-là — mais, à entendre la vague de questions qui jaillissent d’entre ses lèvres la seconde d’après, je suis rassuré que ce soit elle ; elle et pas quelqu’un d’autre à l’esprit un peu plus éclairé sur… ce genre de choses. « Rhapsodie-joli, c’est quoi ça ? Hel ne comprend pas comme ce livre fonctionne… Il y a plein d’images de gens avec pas beaucoup de vêtements mais… c’est tout ? Hel aussi avait pas beaucoup de vêtements sur le dos de Hel tout à l’heure dans la rivière et Rhapsodie-joli a dit que Hel ne devait pas le faire… Mais du coup, en voyant ça, Hel ne comprend pas vraiment ce que Rhapsodie-joli voulait dire exactement… » Je secoue la tête en lui prenant le fascicule des mains, que je dissimule sous une pile d’autres bouquins — de simples romans poussiéreux sans connotations particulières, et d’autres vieilles bandes dessinées de mon enfance — échoués là sur un coin de mon bureau, avant de me tourner de nouveau vers Hel. Sans que je m’en rende compte, mes mains se resserrent sur le bord du bureau dans mon dos, et mes ongles tapotent nerveusement le bois poncé. « C’est… J’sais pas, c’est pas à moi. Enfin, je crois qu’il y en a qui aiment bien regarder des gens qui n’ont pas beaucoup de vêtement, enfin… je… ouais, ce doit être ça. » 

Les joues me brûlent, et je détourne le regard. J’espère que son attitude d’enfant ne se rompra pas de soupçons envers le rouge qui m’est sans doute monté au visage. « Dans ces magazines, les gens ont ne peut pas les toucher, alors ils peuvent enlever leurs vêtements. Toi, tu ne dois pas le faire parce que les gens peuvent te toucher. Et des fois, ils peuvent te toucher pour te faire mal. Je ne sais pas si tu comprends... » C’est le genre de choses, sans doute, auxquelles doivent faire face des parents, lorsqu’ils en viennent à glisser tous ces sujets un peu trop gênants dans les conversations qu’ils ont avec leurs enfants — les discussions sur la sexualité, l’importance de se protéger, et de comprendre que les images que l’on peut voir, à la télévision ou sur leur internet auquel je n’ai que trop rarement touché, sont rarement vraies. Ce genre de dialogues, encore, suffisamment indiscrets pour provoquer le malaise, les hésitations et faire virer les deux partis au pivoine. Même eux doivent se sentir toute chose d’aborder de tels chapitres avec leurs enfants et, pour une fois, je crois ressentir ce qu’eux ont pu ressentir — ressentiront — à tenter de converser de ces choses-là avec Soliste ou moi.

Je passe une main dans mes cheveux, j’inspire pour tenter de reprendre contenance — et c’est difficile, parce que j’ai l’impression d’avoir perdu un peu d’une part de mon intimité, de mes secrets ô combien honteux — même s’il paraît que c’est normal, à mon âge, et que j’entends quelquefois des ado’ de quinze, seize ans presque s’en vanter, le crier sur tous les toits parce qu’ils se sentent déjà hommes. Le papier glacé n’a jamais fait grandir personne, pas vrai ?« Enfin… tu sais aussi qu’on ne s’invite pas dans la chambre des gens sans autorisation ? » J’ai le ton un peu plus léger, plaisantin, quand bien même j’entends ma voix encore un peu rauque d’embarras. Pris la main dans le sac… c’aurait pu être pire, à ce sujet-là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumtestencrine.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Did you see my clothes ; Hel   

Revenir en haut Aller en bas
 
Did you see my clothes ; Hel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Test d'Encrine :: SAVE :: Pokémon Rebirth :: Rhapsodie Flynn Miller-
Sauter vers: